Location-appartement-paris.info » Immobilier » Comment calculer un pret immobilier?

Comment calculer un pret immobilier?

Comment calculer un prêt immobilier : 3 informations sont à connaître

Prêt immobilier achatTous les simulateurs présents sur Internet vous proposent des résultats virtuels puisqu’ils ne prennent pas en compte votre apport, votre situation financière ou encore vos antécédents avec la banque.

Si par exemple, vous avez rejoint l’établissement il y a quelques semaines, elle ne connaît pas encore votre stabilité alors qu’une banque qui vous suit depuis plusieurs décennies sera plus apte à vous proposer une telle transaction. Si vous souhaitez calculer la mensualité de votre prêt immobilier, vous devez renseigner :

  • Le capital voulu pour votre investissement.
  • Le taux d’intérêt annuel, choisissez celui qui englobe aussi les frais ainsi que les garanties et l’assurance.
  • La durée de remboursement dépend aussi de votre âge, une banque prête plus facilement sur 25 ans à de jeunes actifs.

En quelques secondes, vous obtenez le coût total ainsi que la mensualité, mais pour que le calcul soit le plus précis, il est impératif de contacter un conseiller financier. Ce dernier peut aussi vous aider à calculer la capacité d’emprunt grâce au taux d’intérêt annuel et à la durée de remboursement.

Avec cette technique, vous pouvez aussi trouver le taux d’emprunt le plus approprié par rapport à votre dossier ainsi que la durée de remboursement conseillé, elle peut être différente en fonction de vos besoins.

Comment calculer un prêt immobilier : les formules à appliquer

Prêt immobilierSi vous n’avez pas confiance en ces simulateurs, vous pouvez aussi appliquer vos propres formules, c’est un peu plus laborieux puisque vous devez connaître le taux périodique, le taux annuel ainsi que le nombre d’échéances par an.

  • Le taux périodique est calculé en divisant le taux annuel par le nombre d’échéances par an.
  • Les banques peuvent ainsi obtenir un taux proportionnel qui est nécessaire pour les crédits immobiliers.
  • Le calcul de l’échéance nécessite le capital, le taux périodique, le nombre d’échéances au total.

Il est assez difficile d’appliquer les formules puisque vous devez maîtriser parfaitement tous les taux. Pour l’échéance par exemple, il faut utiliser celle-ci : C*TxPer/1- (1+TxPer)¯nbEch. Dans cet exemple TxPer représente le taux périodique alors que nbEch correspond au nombre d’échéances. Il est donc conseillé de se rapprocher d’un expert qui peut effectuer tous les calculs à votre place et surtout il utilise aussi votre profil.

  • Votre situation familiale.
  • Votre carrière professionnelle.
  • Vos revenus mensuels.
  • Le taux d’endettement qui doit être inférieur à 33 %.
  • L’apport éventuel.
  • Le coût de votre bien immobilier.

Les banques ont tendance à accorder plus facilement un prêt si vous optez pour un investissement locatif. En effet, les loyers sont utilisés pour payer les mensualités, vous êtes donc certain d’avoir l’argent pour que le prêt soit remboursé en temps et en heure.

Toutefois, pour que votre dossier soit attrayant, il est nécessaire de choisir une zone touristique surtout si vous misez sur des locations saisonnières. Vous attirez plus aisément le regard des touristes, ce qui n’est pas le cas si la zone est totalement désertée. Pour un investissement locatif classique, choisissez aussi une ville dynamique avec des commerces, des écoles…