Vivre et investir à Paris : les meilleurs quartiers

Saturé, le marché de l’immobilier parisien est aujourd’hui très concurrencé et certains quartiers comme les 9ème, 11ème et 12ème arrondissements très demandés. Sur le podium et des plus plébiscités, c’est le 9ème arrondissement qui s’envole. A noter également, que les logements nus restent moins recherchés que les meublés ou les petites surfaces. Pour augmenter ses chances de trouver son logement, beaucoup se tourne vers la colocation. 

Que vous soyez connaisseur ou investisseur, que vous soyez parisien ou provinciaux, pour les jeunes comme pour les moins-jeunes, pour les familles et les célibataires, chaque quartier à ses spécificités, ses avantages et parfois ses inconvénients. Petit panorama des lieux où il fait « bon vivre » …

Si Ménilmontant est idéal pour les jeunes professionnels, les familles sont généralement réunies à l’Ouest de la ville ou à l’extérieur dans de grandes maisons familiales. Néanmoins l’Est parisiens propose également de belles prestations à condition d’apprécier la vie en appartement. Les amateurs des quartiers historiques se retrouveront dans le marais ou à Bastille, le mélange parfait d’ancien et de nouveau. Les plus fêtards et branchés se tourneront plutôt vers les Halles pour la partie commerçantes, vers le quartier latin pour ces rues animées ou encore vers Oberkampf. Enfin, les amoureux de nature et de verdure privilégieront l’enclos saint laurent, ou encore les Batignolles.  

Des familles comblées 

Quartier prisé des familles expatriés, le 16ème arrondissement plait pour ses demeures et appartements haussmannien, caractéristiques de la ville, et ses rues calmes. Considéré comme l’un des quartiers les plus chers de Paris, à proximité des champs Elysées et tout proche du Bois de Boulogne, il est également apprécié pour les jardins du Trocadéro situés juste à côté. Côté famille, certaines se tournent également vers Gros Caillou, aux nombreuses écoles et parcs, aux commerces caractéristiques de l’art de vive à la française et pas si loin de la Tour Eiffel.

À lire :  Comment réserver un appartement en location ?

A l’inverse, les petits budgets se tourneront vers des logements plus petits dans le centre de Paris ou un peu plus larges sur l’extérieur. 

L’effervescence d’une ville animée

Les fêtards mais surtout les amoureux de l’animation et de l’effervescence citadine se destineront vers les quartiers d’Oberkampf ou encore Bastille réunissant les charmes de l’ancien et du nouveau. C’est l’atmosphère et l’ambiance de ce quartier qui fait aujourd’hui son attractivité. Il est aujourd’hui, quelque peu concurrencé, par le nouveau quartier branché Ménilmontant où l’atmosphère vibrante est permise grâces aux cafés indépendants, aux boulangeries familiales et aux bars tendances. A l’inverse, les ambiances de village et de tradition, les rues calmes aux pavés d’origine sont les caractéristiques des Butte-Montmartre.

Le patchwork de l’hypercentre 

Dans l’hypercentre, chaque y trouve son compte – les afficionados de la marche, profiteront dans l’élégant quartier du Marais regorgeants de restaurants, de galeries d’art nocturnes et de boutiques. Si le Marais plait aux sportifs, il est aussi réputé pour ses bars, et discothèques qui ne seront alors pas recherchés par les amateurs de calme et de tranquillité. Juste à côté, ce sont les shoppers qui seront séduit par les Halles, autrement connu comme quartier commerçant et forcément, divertissant.  Le luxe parisien est à retrouver à Saint germain des prés offrant également une connexion avec les Jardin du Luxembourg. Un peu plus loin, on plongera dans le quartier latin, le quartier des étudiants, aux rues historiquement (très) étroites, et aux restaurants abordables. 

  • Le calme du 10ème

A deux pas du quartier animé d’Oberkampf, l’Enclos Saint Laurent offre à ses habitants le calme d’un quartier résidentiel. C’est maintenant à vous, de vous diriger vers (votre) meilleur quartier ! 

À lire :  Vaucluse : louer une maison à des jeunes actifs